Activités des groupes

« Page précécente

Pont Freudien Montréal: Dominique HOLVOET :

 

 

 

 

 

 

 

 

                                       
                    Le Pont Freudien à Montréal

Pour sa trente-sixième rencontre, le Pont Freudien invite :
Dominique HOLVOET

 

La rencontre aura lieu les 26, 27 et 28 AVRIL 2013.

Psychanalyste à Tournai (Belgique) et psychologue, Dominique Holvoet est le Président de la New Lacanian School (NLS). Il est aussi membre de l'École de la Cause Freudienne (ECF) et de l'Association Mondiale de Psychanalyse (AMP). Il est directeur thérapeutique au Courtil jeunes adultes (institution pour enfants et jeunes psychotiques), enseignant à la Section clinique de Bruxelles et au Collège clinique de Lille. Il est l'auteur de nombreux articles.

Dominique Holvoet traitera lors de la :

1- Conférence : Vendredi 26 avril à 19H30 :

    L'impact de la langue sur le corps


2- Séminaires du Champ freudien : Samedi 27 et dimanche 28 avril 2013 :

    La psychose ordinaire : l'issue par le symptôme                                    

a. Samedi 27 avril 2013 de 9h30 à 13h : Séminaire de lecture où sera commenté le cas de l'Homme aux loups, de Sigmund Freud.

  • Sigmund Freud, "Extrait de l'histoire d'une névrose infantile. (L'homme aux loups)" In Cinq psychanalyses.

  • Bibliographie :
    Miller Jacques-Alain, "L'homme aux loups (1ère partie)", In La Cause Freudienne 72, Novembre 2009.
    Miller Jacques-Alain, "L'homme aux loups (2ème partie)", In La Cause Freudienne 73, Décembre 2009.

b. Samedi 27 avril 2013 de 14h30 à 17h : Présentations de cas cliniques par Ruzanna Hakobyan (psychanalyste à Montréal, membre de la New Lacanian School (NLS) et de l'Association Mondiale de Psychanalyse (AMP)) et Reine-Marie Bergeron (psychanalyste à Montréal, membre de la New Lacanian School (NLS) et de l'Association Mondiale de Psychanalyse (AMP)), cas qui seront ensuite commentés par Dominique Holvoet.

c. Dimanche 28 avril 2013 de 10h à 13h : Séminaire théorique : "La psychose ordinaire : l'issue par le symptôme".

LIEU : UQAM, Local  DS­-1950. Pavillon J.­-A.­ De Sève (DS), 320 rue Sainte-Catherine Est. Montréal. Métro Berri­-Uqam.
 

Conférence : L'impact de la langue sur le corps.

Comment la langue nous façonne-t-elle ? Comment creuse-t-elle son sillon sur le corps et y laisse des traces ?
Le psychanalyste Jacques Lacan a posé que "L'inconscient est structuré comme un langage". La matière qui nous constitue comme sujet serait de la matière signifiante. On parle de nous, nous parlons, c'est ce qui nous fait être. Mais le corps là-dedans ? Le corps relève, lui, non pas de l'être, mais de l'avoir : on a un corps. Lorsque les deux, langue et corps, se rencontrent, que se passe-il ? Qu'est-ce que la psychanalyse peut dire de l'impact de la langue sur le corps ?

Séminaires : La psychose ordinaire : l'issue par le symptôme.

Lacan, parti de la forclusion du Nom-du-Père pour rendre compte de la psychose, va, plus tard dans son enseignement, généraliser la forclusion et pluraliser les Noms-du-Père.
Dominique Holvoet reprendra le concept de forclusion chez Lacan, pour ensuite développer la seconde métaphore paternelle et ses conséquences cliniques -pas uniquement dans la psychose, mais dans le déplacement que cela opère dans la psychanalyse elle-même, et donc ses effets sur l'interprétation. Le travail de Lacan l'amène à serrer toujours plus la question du Réel comme ce qui vient donner consistance à la vie via le symptôme.
Quelle fonction le symptôme prend-il alors ? Et quelle différence avec le sinthome ? Ainsi, quelle issue par le symptôme dans la psychose ordinaire ?

Séminaire de lecture :  L'homme aux loups, de Sigmund Freud.

Nous tirerons des enseignements du texte de Freud "Extrait de l'histoire d'une névrose infantile" dit "cas de l'homme aux loups". Nous montrerons le travail d'investigation clinique et de questionnement théorique que ce cas pose à Freud. C'est à partir de la discussion de Freud avec lui-même sur les concepts de Verwerfung et Verdrangung que Lacan va tirer son concept de forclusion. Nous verrons en quoi l'homme au loup est le premier cas de psychose ordinaire dans la psychanalyse, comment ce cas démontre la psychose ordinaire dans le décryptage qu'en fait Freud, avéré ensuite dans la cure avec Ruth Mac Brunswick.
Nous aborderons dans ce fil, les concepts freudiens d'inhibition, de symptôme et d'angoisse, en accentuant la valeur du symptôme, non comme trouble, mais comme régime de jouissance paradoxale qui constitue le dénouement de la fin de la cure.

N'hésitez pas à nous contacter afin d'obtenir des renseignements supplémentaires :

Anne Béraud : anne.beraud@pontfreudien.org   514-814-3958
Ruzanna Hakobyan : rhakobyan@gmail.com   514-260-9959
Geneviève Houde :
genevieve.fleuve@gmail.com
Pierre Lafrenière : plaf1@videotron.ca    514-290-6377

Site web : http://www.pontfreudien.org

Cette rencontre du Pont Freudien est reconnue aux fins de la formation continue en psychothérapie et compte pour 12 heures de formation. Une attestation de formation continue en psychothérapie sera remise aux participants.

JE M'INSCRIS AUX RENCONTRES DU PONT FREUDIEN, LES 26, 27 et 28 avril 2013.

NOM : .................................................................Tél.:.....................
ADRESSE:................................................. CODE POSTAL :……..
COURRIEL : ...................................................................

Tarif pour l'ensemble de la rencontre (incluant la conférence) :

120 $
65 $ étudiants
15 $ pour la conférence seule
10$ étudiants pour
la conférence seule.

Joindre un chèque à l'ordre de Anne Béraud, 703 avenue McEachran, Montréal, Qc, H2V 3C8.

Il est possible de s'inscrire sur place.


Cette année 2012-2013, le Pont Freudien organise 3 rencontres sur la PSYCHOSE ORDINAIRE :
- 26, 27 et 28 octobre 2012 : Alexandre Stevens.
-
22, 23 et 24 mars 2013 : Guy Briole.
-
26, 27 et 28 avril 2013 : Dominique Holvoet.