NLS Messager

« Page précécente

Qui est charlatan ? par Gil Caroz




5330 signatures sur la pétition du ForumPsy



Plus de 22.000 signatures sur l'ensemble des pétitions !






Qui est charlatan ?


 

Réponse à l’interview du Président de la Fédération belge des psychologues1



Allons. Soyons sérieux. Qu’est-ce qu’un diplôme de psychologue ? Pas grand-chose. Je le dis parce que j’en ai un, que j’ai décroché il y a trente ans. Je l’ai obtenu de la même façon que je suis allé à la commune chercher ma carte d’identité, c’est-à-dire pour avoir un papier. Ensuite, il a fallu que je me forme, réellement. Car rencontrer des personnes et s’allier à leur destin n’est pas chose légère. Je savais dès le départ que le diplôme de psychologue ne me formerait en rien à accompagner des gens qui cherchent un point d’appui pour aborder leur réel. Je savais que rien ne m’autoriserait à le faire tant que je n’aurais pas eu le courage d’aborder le mien, de réel. Le diplôme de psychologue n’était que la preuve que j’avais la capacité d’être assis pendant des heures à travailler à mon bureau, d’ingurgiter un peu de savoir mort afin de le resservir,  tout aussi mort, lors des examens. C’était aussi la preuve que j’étais obéissant. Que je savais repérer chez mes professeurs d’université ce qu’ils voulaient entendre et aussi ce qu’ils ne voulaient pas entendre. Que je m’abstenais par exemple de contester leurs idées parfois délirantes, comme celle qui stipule que quand un sujet concentre son attention sur la couleur rouge d’un tableau de Rorschach, c’est le signe qu’il a une personnalité agressive. Ou encore, qu’à caresser une souris trois fois par jours, on apprend les effets de l’acte de tendresse chez les humains. Allons, soyons sérieux. Qui peut croire qu’il s’agit là d’une science ?

 

Comme je ne suis pas un charlatan, dès que j’ai commencé à rencontrer des « patients », après mes études de psychologie clinique, je me suis dit qu’il fallait que je me forme, cette fois-ci réellement. C’est alors que j’ai commencé une analyse. Oui, il y trente ans, j’ai commencé une analyse et un contrôle de ma pratique. Mon cas, pas moins que le cas des autres, a dû et doit toujours être analysé, même si, à partir d’un certain moment, l’analyse verse de plus en plus dans l’autoanalyse. Sans oublier par ailleurs la lecture de textes en petits groupes (cartels), l’étude clinique dans un institut de formation, les présentations de cas, la participation à des entretiens avec des personnes hospitalisées en psychiatrie, les colloques, les congrès, le travail institutionnel de la chose analytique… Voilà ce que je fais depuis trente ans, parce que je ne suis pas un charlatan. Par contre, brandir le diplôme de psychologue pour revendiquer la légitimité de « recevoir » des gens et s’insérer dans leur parcours est un charlatanisme de haut niveau. 

 

Monsieur le Président de la Fédération belge des psychologues, c’est à vous que j’adresse ces mots. Je crois halluciner quand je pense que vous voulez soumettre au contrôle d’un psychologue mes quelques collègues, psychanalystes laïques, hyper compétents dans leur formation analytique au sein d’une École de psychanalyse, mais qui n’ont pas un diplôme de psychologue. Certains sont philosophes, d’autres sont mathématiciens, d’autres encore sont architectes… Pourtant, je vous mets au défi de vous mesurer à eux sur le plan de la clinique.    

Vous dites qu’il y a « tout et n’importe quoi » dans le domaine de la formation à la psychothérapie et que c’est la raison pour laquelle il faut avoir un diplôme de psychologue pour exercer un acte psychothérapeutique. Comme par hasard, vous mentionnez à ce propos qu’on « peut se former à la psychanalyse en dix week-ends ». Voilà, vous avez jeté votre discrédit sur les psychanalystes, alors que vous savez très bien que derrière eux, il y a des Écoles bien plus sérieuses que les universités. 

 

Vous vendez votre âme au diable de l’Evidence Based pour peu de chose, pour faire partie de ceux qui veulent détenir le monopole dans ce domaine, alors que vous le savez, si vous vous prêtez réellement à traiter le réel qui frappe à votre porte, le diplôme ne garantit rien. À la troisième question qui vous est posée dans la Libre Belgique du 22 juin 2016, celle de savoir « s’il y a beaucoup de charlatans », vous ne répondez pas. Vous divaguez en parlant d’une volonté de « professionnaliser la psychothérapie pour le bien du patient ». Je veux bien. Mais alors, commencez par dire à ces patients dont vous voulez le bien, ce que vous savez de la valeur du diplôme de psychologue : celle d’un simple papier. 

 

Gil Caroz

 

1. http://www.lalibre.be/actu/belgique/des-psychotherapeutes-sans-existence-legale-se-sont-engouffres-dans-ce-vide-juridique-57697a1d35708dcfedb4338c



JE SIGNE LA PÉTITION

Et suivez Le Forum des psychanalystes sur Twitter
 et sur Facebook
 !




New Lacanian School
Désinscription: envoyez un message à : nls-messager-unsubscribe@amp-nls.org

Nous contacter: nls-messager-help@amp-nls.org

Nouvelle inscription: http://www.amp-nls.org/page/fr/42/sinscrire-nls-messager

| Le site de la NLS www.amp-nls.org

New Lacanian School
Unsubscribe by sending a message to:nls-messager-unsubscribe@amp-nls.org
Enquiries:
nls-messager-help@amp-nls.org

New registration: http://www.amp-nls.org/page/gb/42/sinscrire-nls-messager

| The website of the NLS www.amp-nls.org