NLS Messager

« Page précécente

FORUM EUROPÉEN - ZADIG EN BELGIQUE - TEXTE DE CATHERINE LAZARUS-MATET - 1er DÉCEMBRE

NLS Messager logo mails.png


Header Forum.FR - copie.jpeg


Un discours éhonté  

 

Catherine Lazarus-Matet

 

 

En Allemagne, des personnalités d’importance de l’AfD, Alternative pour l’Allemagne, sont passées tout récemment au-delà de la barrière de la honte. Et nous assistons au déploiement international de cette posture symptomatique de l’état du monde. Aucune bonne parole ne peut contrer la jouissance destructrice qui est à l’œuvre. Au moins pouvons-nous espérer, comme analystes, atteindre le ne pas vouloir savoir qui, au un par un, pourra écorner la passion de l’indifférence.

 

L’un des dirigeants de l’AfD, Alexandre Gauland, a publié le 6 octobre dans la Frankfurter Allgemeine Zeitung une tribune intitulée « Pourquoi faut-il du populisme ? » qui, selon des historiens et journalistes paraphrase des propos d’Hitler lors d’un discours tenu en 1933 dans une usine Siemens à Berlin. Le Monde.fr ne fait pas une vaine « reductio ad hitlerum » mais montre en quoi, si cette tribune n’est pas un plagiat strict, mais très proche, l’idéologie qui la sous-tend est sans équivoque de la même veine (1). De plus, la banalisation accentue le caractère inacceptable de tels propos, l’auteur ayant pu qualifier la période nazie comme « une fiente d’oiseau », soit bien peu de choses au regard de l’histoire millénaire glorieuse de l’Allemagne. La « clique internationale déracinée qui attise la haine entre les peuples » ciblée par Hitler devient « une classe mondialisée » qui vit aux dépens et dans le mépris du peuple, le vrai, attaché, lui, à ses racines. Les relents antisémites sont à peine masqués. Surtout quand on lit que Bjoern Hoecke, autre figure de l’extrême-droite allemande, a qualifié le mémorial de l’Holocauste à Berlin de « monument de la honte ». La cible aujourd’hui s’est élargie : sous-entendu, les Juifs, et, énoncé, les migrants, les démocrates, les « européistes ». Mêmes inconvénients, même traitement ! Les pro-nazis n’ont cessé d’être là, avec ce que la loi leur imposait comme limites. Limites ainsi franchies, en écho au maniement langagier de la peur, de l’histoire des nations salie par l’étranger, asséné par Marine Le Pen, ou Salvini, et consorts. Un pas de plus.

 

Il est temps, pour d’autres tenants du parti, de changer de politique de la mémoire et rendre hommage aux forces armées du Reich, comme la France a pu honorer De Gaulle et l’Angleterre Churchill … A cela s’ajoute l’annonce, il y a quelques jours, de la création d’une « section juive » de l’AfD, formé de 19 Juifs, membres du parti, conçue comme …. garantie contre l’antisémitisme des Musulmans ! Pourquoi pas une section Chrétiens d’Orient ? Le nationalisme a parfois voulu se donner des airs de philosémitisme, ainsi même avec un Maurice Barrès un peu radouci, mais l’antisémitisme est dans sa nature.

 

Et puis pour donner une idée de la belle solidarité espérée par certains, évoquons cette polémique allemande sur la mise en place de plateformes en ligne encourageant à la dénonciation au parti des enseignants critiques de l'AfD au nom de leur « obligation de neutralité » (2). Ici la neutralité confinerait à l’indifférence.

 

Dans « Note sur la honte » (3), Jacques-Alain Miller reprenait un propos d’Eric Laurent sur « (…) la phase morale dans laquelle nous serions entrés depuis la chute du Mur de Berlin, donnant lieu à “un déferlement d’excuses, de regrets, de pardons, de repentances”, au point qu’avoir honte serait ainsi devenu un symptôme mondial. » (4) Ce qui est en passe de devenir un symptôme mondial c’est le retournement de cette posture morale, dont l’excès pouvait faire s’interroger, retournement qui se lit aussi quand le 26 septembre, à l’ONU, le ministre de l’Intérieur hongrois Péter Szijjártó a pu déclarer que « la migration n’est pas un droit humain fondamental » et que le Pacte mondial pour les réfugiés et les migrants « est fortement biaisé, déséquilibré, dangereux et provoquera de nouvelles vagues de migration ». Ce Pacte mondial, initié en septembre 2016 avec la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants, a été approuvé par la totalité des 193 pays membres de l’ONU, à l’exception des États-Unis, et son approbation finale doit intervenir au mois de décembre. La Pologne, l’Autriche, la Hongrie suivront Trump. Tout cela va très vite !

 

 

(1) https://www.lemonde.fr/europe/article/2018/10/09/allemagne-quand-le-copresident-de-l-afd-paraphrase-hitler_5366993_3214.html

(2) https://www.lepoint.fr/europe/allemagne-le-chef-de-l-afd-accuse-de- paraphraser-hitler-10-10-2018-2261792_2626.php

(3) Miller J.-A., « Note sur la honte », La Cause freudienne n° 54, 2003, p.6.

(4) Cf. Laurent É., exposé au cours du 29 mai 2002 de « L’orientation lacanienne » III, 4.

 









Adresse: Université de St. Louis, Salle OM 10

6, rue de l'Ommegang, 1000 Bruxelles


Traductions simultanées en français, anglais et néerlandais


Horaire: 9h -19h




New Lacanian School
Désinscription : nls-messager-unsubscribe@amp-nls.org

Nous contacter : accueil@amp-nls.org  

Inscription : http://www.amp-nls.org/page/fr/42/sinscrire-nls-messager

Le site de la NLS : http://www.amp-nls.org  

Blog du Congrès NLS 2018 : nlscongress2018.com

Lacan Quotidien : http://www.lacanquotidien.fr/blog/


New Lacanian School
Unsubscribe: nls-messager-unsubscribe@amp-nls.org
Enquiries: 
 accueil@amp-nls.org 

Registration: 


NLS
 website

Blog of the 2018 NLS Congress: nlscongress2018.com