NLS Messager

« Page précécente

EFP NEWS : PIPOL 9 - Orientations - Éliminer l'inconscient ?



 

Orientation 2

« Le gros avantage des développements des neurosciences nous permet de préciser toujours plus en quoi l’inconscient freudien n’est pas l’inconscient automatique, n’est pas l’inconscient de l’inconscience, ne relève pas des automatismes inscrits sans que l’on ait à en avoir une conscience au sens cognitif. »

Éric LAURENT, Conférence à Genève, 2012

 

Orientation 3

« C’est parce qu’il y a du langage, comme chacun peut s’en aviser, qu’il y a de la vérité. Ce qui se manifeste comme pulsation vivante, ce qui peut se passer à un niveau aussi végétatif que vous voudrez, ou au niveau le plus élaboré dans le gestuel, au nom de quoi serait-il plus vrai que le reste ? La dimension de la vérité n’est nulle part tant qu’il ne s’agit que de la bagarre biologique. »

Jacques LACAN, Mon enseignement

 

Orientation 4

« Que le sujet ne soit pas celui qui sache ce qu’il dit, quand bel et bien se dit quelque chose par le mot qui lui manque, mais aussi dans l’impair d’une conduite qu’il croit sienne, cela ne rend pas aisé de le loger dans la cervelle dont il semble s’aider surtout à ce qu'elle dorme (point que l’actuelle neurophysiologie ne dément pas), voilà d’évidence l’ordre des faits que Freud appelle l’inconscient. »

Jacques LACAN, Radiophonie

 

Orientation 5

« On sent bien que même si Freud a emprunté à la biologie, [...] ça n'est pas à partir de la biologie qu'on peut isoler la pulsion de mort. On ne peut le faire que comme une fonction du discours, c'est-à-dire [...] sous les espèces de la fonction de la répétition.

Ça n'implique pas le moins du monde une négation du réel du corps, ça n'implique pas une négation même du réel du schéma mental, même s'il est imaginaire, ça implique, dirais-je en généralisant une proposition de Lacan, ça implique que les intégrations sont toujours parcellaires.

Lacan le dit à propos de l'image du corps [...] l'accès à la forme totale du corps n’annule pas le morcellement initial du rapport au corps, et donc l'intégration spéculaire n'est jamais totale, elle est contradictoire. [...] Loin qu’il y ait une fonction de synthèse mentale totale, l'intégration mentale est toujours parcellaire ; et ce que nous appelons sujet, c'est justement ce qui, de cette intégration, est parcellaire. "

Jacques-Alain MILLER, Tout le monde est fou

 

 

Orientation 2

“The huge advantage of the developments of neuroscience is that these allow us to be even more precise as to what the Freudian unconscious is not: it is not the subconscious, is not the unconscious of the unconsciousness, and it does not relate to inscribed automatisms by which we would have to have a consciousness in the cognitive sense.”

Éric LAURENT, Conference in Geneva, 2012

Translation: Raphael Montague

 

Orientation 3

“It is because language exists that truth exists, as everyone can come to see. Why should something that manifests itself as a living pulsation and that can happen at as vegetative a level as you like be more true than everything else? The dimension of truth is nowhere, for the very good reason that we are not just talking about a biological scuffle.”

Jacques LACAN, My Teaching

 

Orientation 4

“That the subject is not the one who knows what he says, when effectively something is said by the word that fails him, but also in the blunder of a conduct he believes his own, such does not render it easy to place him in the brain by which he seems best helped when it sleeps (a point that current neurophysiology does not dispute), there clearly is the order of facts that Freud calls the unconscious.”

Jacques Lacan, Radiophonie

 

Orientation 5

"It is quite clear that even if Freud borrowed from biology, [...] it is not from biology that we can isolate the death drive. It can only be done as a function of discourse, that is to say, [...] under the species [sous les espèces] of the function of repetition.

It [Ça] does not in the least bit imply a negation of the real of the body, it does not even imply a negation of the real of mental schema, even if it is imaginary, it implies, I would say in generalising a proposition of Lacan’s, it implies that the integrations are always piecemeal [parcellaires].

Lacan says it about the image of the body [...] the access to the total form of the body does not annul the initial parcelling-out [morcellement] of the relation to the body, and therefore the specular integration is never total, it is contradictory. [...] Far from the fact that there is a function of total mental synthesis, mental integration is always piecemeal, and what we call subject, it’s precisely what is parcelled-out by this integration."

Jacques-Alain MILLER, Tout le monde est fou

Translation: Raphael Montague

 

 
 
 

Éliminer l'inconscient ?

 

Pour qui douterait encore de l’actualité et de l’enjeu de Pipol 9

Après www.lacanquotidien.fr

« L'assassinat manqué de la psychanalyse » (A. Aflalo),

le projet d'éliminer, en France, la dimension de l’inconscient des enseignements.

À lire dans le Lacan Quotidien les articles suivants :