NLS Messager

« Page précécente

EFP NEWS : NLS / ECF



 

EFP NEWS

L'EUROFÉDÉRATION DE PSYCHANALYSE

 

 
 

VERS LE CONGRÈS 2020 DE LA NLS

COLLOQUE À GAND LE 29 SEPTEMBRE :

AVANT PREMIÈRE.
LA PASSE DANS NOTRE ÉCOLE –
L'INTERPRÉTATION 
ENCORE

 

La flèche de

Bernard Seynhaeve

 

TOWARDS THE 2020 CONGRESS OF THE NLS

CONFERENCE IN GHENT ON 29 SEPTEMBER:

PREMIERE EVENT.
THE PASS IN OUR SCHOOL –
INTERPRETATION 
ENCORE

 

A Word from

Bernard Seynhaeve

 
 

Cette rencontre ne doit pas être considérée comme une journée consacrée à la passe, ni aux AE. Il s’agira par contre de nouer trois éléments, trois événements, trois points importants relatifs à la formation du psychanalyste orientée par l’enseignement de Lacan :
 
- le témoignage des deux AE en exercice dans notre École ;
- le prochain congrès de la NLS dont le thème est (logiquement) celui de l’interprétation,
- et la place des corps, celui de l’analysant et celui de l’analyste 
(« le psychanalyste est un sinthome [1] »), soit ce qui se noue du corps et de lalangue dans la cure analytique, point fort du débat de Tel-Aviv.




[1] Cf. Lacan, Jacques,  Le Séminaire, livre xxiii, Le sinthome, texte établi par Jacques-Alain Miller, Seuil, Paris, 2005, leçon du 13 avril 1976, p. 135.

 

This conference should not be considered as a day dedicated to the pass or to the AS. It will rather be a question of knotting three elements, three events, three important points related to the training of the psychoanalyst oriented by Lacan's teaching:
 
- The testimony of the two AS in practice in our School;
- the next Congress of the NLS whose theme is (logically) that of “Interpretation”;
- and the place of the bodies – that of the analysand and the analyst (“the psychoanalyst is a sinthome”[1]) – or that which is knotted from the body and from lalangue in the analytic cure, which was the strong point of the debate in Tel Aviv.



[1] Cf. Lacan, Jacques, The Sinthome, The Seminar of Jacques Lacan, Book XXIII, Ed. J.-A. Miller, Polity, Cambridge, 2015, p. 116.

 
 

 

Journées 49 de l'École de la Cause freudienne :

FEMMES EN PSYCHANALYSE