PIPOL NEWSLETTER : NOBODADDY 🇫🇷 🇬🇧 🇪🇸 🇮🇹

image.png

Nobodaddy 


 Inscrivez-vous à la newsletter préparatoire de PIPOL 11 !

Subscribe to the PIPOL 11 Newsletter!

Vous trouverez ci-dessous Nobodaddy 2

Please find below Nobodaddy 2

 


Inscription – Sign Up

 
 

 
 
 
 
 
 
Édito – Patriarche malgré lui
Par Katty Langelez-Stevens

 
Dans son dernier essai, Delphine Horvilleur déploie son monologue contre les identités. Elle se choisit un père : Roman Kacew, alias Romain Gary, alias Emile Ajar, et réinterprète la figure mythique d’Abraham.

 

Elle s’auto-engendre au masculin et installe sa filiation : Ajar et Abraham, dont elle se fait un patronyme : Abraham Ajar (A.A., au commencement de tout). Elle n’oublie cependant pas qu’il lui faut une mère, pleine d’amour. Ce sera la Madame Rosa de Momo dans La Vie devant soi. Et elle fera, de la cave, le lieu de la liberté par excellence, la cache – autrement dit, l’inconscient.

 

Ajar est le pseudonyme sous lequel R. Gary est parvenu à la prouesse de berner le monde des critiques littéraires et de gagner une seconde fois le fameux prix Goncourt. Ajar n’a jamais été, mais il existe. Il est le résultat d’un sujet-caméléon, toujours prêt à échapper à l’identité qui aurait pu l’assigner à être. Quant à Abraham, alors que l’on voit en lui la figure du patriarche, D. Horvilleur nous rappelle que c’est tout au contraire un type qui a fui sa maison et son père, et qui a été rattrapé par l’amour de milliers de personnes prêtes à se reconnaître en lui. « Abraham a enseigné au monde qu’il fallait pouvoir rompre avec la filiation et des millions de gens, en son nom, refusent d’en faire autant. »…

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Familles réinventées
Par Bruno de Halleux
 
Une émission de France Culture nous rapporte une histoire qui nous introduit à la rubrique « Familles réinventées » de ce blog….

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Discours woke, un nouveau rapport?
Par Sylvie Berkane-Goumet
 
Commençons par relever l’équivalence entre discours et lien social : « En fin de compte, il n’y a que ça, le lien social. Je le désigne du terme de discours parce qu’il n’y a pas d’autre moyen de le désigner dès qu’on…

 
 
 
 
 
 
YouTube Channel – Guy Poblome
Directeur de Pipol 11 Congrès de l'EuroFédération de psychanalyse

 
 
 
 
« Quand vous aurez lu Tite-Live, vous saurez le bruit que fit dans Rome un formidable procès d'empoisonnement, d'où il ressortait que dans toutes les familles patriciennes il était régulier que les femmes empoisonnent leurs maris, et ils tombaient à la pelle. La révolte féminine n'est pas une chose qui date d'hier. »
 
Lacan J., Le Séminaire, livre II, Le Moi dans la théorie de Freud et dans la technique de la psychanalyse, texte établi par J.-A. Miller, Paris, Seuil, 1978, p. 305.

Click here for unsubscribe

 
 
 

Back to list